2019

Photos © Pierre Noirault

Mentions Légales

Cie Dékalages - ciedekalages@gmail.com

SIRET 80507999300012 APE 9001Z

Cie théâtrale non soumise à TVA

  • Facebook Social Icon

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Création 1001 vagues

 

L'inconnue c'est une amoureuse, une amoureuse absolue. Une vénération d'adolescente se mue en passion de femme, en adoration de vestale. Elle ne vit que par lui, elle naît avec lui mais elle ne lui parle pas, elle ne se nomme pas, elle reste pour lui « encore et toujours une inconnue ». Lui, c'est un dandy nourri de tourbillons et d'aventures, un écrivain célèbre entouré de fastes et de fêtes. Ils se transforment sous nos yeux : elle dépose sa douleur, se fait ange, tout en grâce et en démesure ; il dépose son masque, se fait homme, tout en sensibilité et en profondeur.

 

L'heroïne, la vraie, c'est la lettre, celle qui s’échappe du cerveau fiévreux de l’inconnue et se grave dans l’espace, mots de feu, de sueurs, de cendres. La lettre dérange et ravit, elle s’éloigne du romantisme pour se heurter au quotidien et se parer de tragique. Une peinture de l’être intime telle que la plume subtile et enflammée de Zweig les ciselait, une danse de l’âme et du corps. Un texte brûlant.

Avec Marie-Hélène Lelièvre et Dominique Courait

Echos du public : Avignon 2011

 « Un grand moment de théâtre, mon coup de cœur d’Avignon ! »

« Vous étiez sublimes ! Un des plus beaux spectacles d’Avignon ! »

« Un spectacle inoubliable pour une performance hors du commun ! »

 « Texte splendide interprété si puissamment, si sensiblement ! »

 «  Je suis encore plus touchée qu’à la lecture par cette version dont je garderai longtemps des frissons de plaisir ! Je n’y aurai pas cru. »

 « Une très belle pièce magistralement servie ! J’ai aimé la pudeur, la gorge serrée, la retenue, l’étreinte. »

 « C’est l’âme de Zweig !  « Immense hommage ! »

 « Quelle performance d’acteur ! Merci , c’est rare ! »

 « Émouvante et magistrale interprétation d’un texte somptueux et fort. »

 « Remarquable interprétation, superbe mise en scène. J’ai découvert le texte de Zweig avec émotion. »

 « Quel merveilleux cadeau, merci pour votre sensibilité à fleur de peau. »

 « Texte sublime, sublimement interprété ! »

 « Très belle mise en scène qui met en abîme le désir de la femme !  »

 « Un texte magnifique que vous nous avez rendus inoubliable ! »

 « Merci à la profondeur du regard, à Marie-Hélène Dietrich pour ce transport, l’allemand splendide pour sa douce emprise. L’ensemble nous porte au delà du mythe. »

 « Vous êtes d'une justesse et d'une finesse incroyable. C 'est un spectacle émouvant que l'on n'oublie pas. »

 « Magnifique ! Emportés dès la première seconde... Une belle intensité pour transmettre cette passion unique et ces trois âges de la femme. »

 «  Bravo ! J'ai été accroché à vos lèvres pendant toute la représentation ! »

  « Vous étiez lumineuse ! Quelle extraordinaire présence ! On a juste adoré ! »

 «  Un pur moment de bonheur et une prestation de haut vol ! »

 « Belle fidélité à la musicalité et l'onctuosité du texte de Zweig, mise en scène sobre et émouvante, beaucoup d'émotion à l'écoute de ce texte connu. »

 «  Comment ressortir de cet univers , croiser le regard des autres sans les voir différemment, affronter le vacarme de la vie? »

  « Bien trop bouleversée pour savoir trouver les mots justes. C'était vraiment extraordinaire ! »

  « Un petit bijou, très belle présence scénique ! Quelle magnifique profondeur ! »

  « Tout simplement grandiose ! Émue aux larmes ! Que c'était beau ! »

 « Quelle densité dans la présence de Marie Hélène dans ce rôle si intense. Les mouchoirs sont à la portée de main. A voir, à revoir ! »