2019

Photos © Pierre Noirault

Mentions Légales

Cie Dékalages - ciedekalages@gmail.com

SIRET 80507999300012 APE 9001Z

Cie théâtrale non soumise à TVA

  • Facebook Social Icon

Je suis une Mouette

Чайка

d'après Tchekhov 

 

5 jeunes comédiens s'emparent d'une épopée intime et bouleversante et resserrent la fresque de Tchekhov autour de la quête amoureuse. 

 

Synopsis :

Sorine, le vieux, il les regarde, il les envie, il sait les charmes de l'illusion, il sait les affres du réel. Nina rêve d'être comédienne, Treplev, son amoureux, rêve de reconnaissance, Arkadina, sa mère, rêve d'une jeunesse éternelle, Trigorine, l'écrivain qu'elle aime, rêve d'une vie au-delà des mots, ils se séduisent, se trahissent, se crient leur amour, leur détresse, ils s'accrochent à l'autre pour exister, ils se perdent dans l'art pour oublier, pour tenter, juste l'espace d'un spectacle de trouver une vie intéressante, lumineuse, pleine de sens ", de se sentir voler, comme une mouette !

 

Mise en scène :

Jeunesse, amour, déchirement, espoir déçu, peur de la mort, du temps qui passe, des occasions manquées, non dits qui tissent les relations et font exploser les regards, toute la passion et l'humanité de Tchekhov se retrouve dans cette interprétation à fleur de peau de comédiens généreux qui se sont perdus et retrouvés dans ces caractères intemporels et universels. 

Le décor se veut minimaliste et symbolique afin de laisser toute amplitude au jeu des acteurs : il se réduit  à un grand rideau noir symbole de la scène mais aussi des ailes sombres de la mouette qui finit par recouvrir les amours désespérés. On retrouve aussi un fauteuil de velours rouge, comme un souvenir des fastes du passé et une échelle, celle qui mène aux rêves, aux ambitions, aux espoirs, celle qui s'écroule lorsque s'achève le voyage.

Musique :

Bercés par la nostalgie de Ludovico Einaudi ou par les créations d'Elyot Veillon, sculptés par les chorégraphies d'Agatha Herlem, les comédiens se font musiciens ou danseurs pour tenter de donner accords et mouvement, silhouette et harmonie aux errances intérieures des personnages, pour mieux résonner avec les grondements sourds que cache la surface limpide du texte. 

 

Comédiens :

Louise Cajus, Sacha Couny-Valentin, Agatha Herlem, Jules Tanchaud, Elyot Veillon

Chorégraphies: Agatha Herlem                 

Musiques: Elyot Veillon

Mise en scène: Marie-Hélène Lelièvre